Photo de famille… ou photographies retrouvées

Corinne, Marie-Pierre... et Jules en devenir, Montréal, septembre 2012
Corinne, Marie-Pierre… et Jules en devenir, Montréal, septembre 2012

Le weekend dernier, nous avons sorti le Mamiya 6 de l’armoire… pour remarquer qu’un film non terminé était resté à l’intérieur de l’appareil. Depuis combien de temps? Qu’y avait-il sur la pellicule? Il nous fallait le terminer et attendre encore un peu.

Cela fait parti, entre autre, d’une certaine magie lien à la pellicule: il nous faut attendre pour voir les images… avec ce que cela peut comporter de frustration, à ces temps du tout numérique… Il y a tout de même du positif: au moment de la prise de vue, on se concentre sur la prise de vue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *