Tourner une entrevue

Erbil, 4 novembre 2010

Erbil, Irak – Depuis hier, nous tournons et montons en parallèle. Le groupe est divisé en deux. Nous visionnons les rushes et les assemblages au fur et à mesure. Cela nous permet de nous lancer dans de nouveaux exercices.

Aujourd’hui, nous nous sommes donc retrouvés dans ma chambre à pratiquer le tournage d’une entrevue : j’étais l’interviewé, mon traducteur l’interviewer. Ils devaient déterminer un réalisateur, un caméraman et un preneur de son. Chacun sa tâche. Une petite demi-heure de préparation et d’interventions de ma part et moins de dix minutes d’« entrevue » où le cadreur devait faire trois valeurs de plans différents pour permettre le montage.

J’ai terminé la journée bien épuisé. Journée que j’avais d’ailleurs commencé en visionnant plusieurs extraits de films, dont : Irak Fragment, Burma VJ, September 11, Sous la cagoule, voyage au bout de la torture, Chroniques afghanes et bien entendu, quelques clips du projet web PIB.