Photo de famille… ou photographies retrouvées

Corinne, Marie-Pierre... et Jules en devenir, Montréal, septembre 2012
Corinne, Marie-Pierre… et Jules en devenir, Montréal, septembre 2012

Le weekend dernier, nous avons sorti le Mamiya 6 de l’armoire… pour remarquer qu’un film non terminé était resté à l’intérieur de l’appareil. Depuis combien de temps? Qu’y avait-il sur la pellicule? Il nous fallait le terminer et attendre encore un peu.

Cela fait parti, entre autre, d’une certaine magie lien à la pellicule: il nous faut attendre pour voir les images… avec ce que cela peut comporter de frustration, à ces temps du tout numérique… Il y a tout de même du positif: au moment de la prise de vue, on se concentre sur la prise de vue.

 

Chronique d’un jour de pluie

Corinne

Sofia

Dalhia

Corinne
Corinne, Sofia et Dalhia

La journée s’annonce grise. Le matin, des amies sont venues déjeuner. Trop excitées, elles n’auront pas beaucoup mangé malgré les crêpes et le sirop. Ensuite, il aura fallu que de quelques minutes pour virer la maison à l’envers. Après certains démêlés entre qui-prend-quoi et qui-l’avait-avant-l’autre, elles se sont installées à la table pour dessiner.

 

Vélo

Corinne

Sofia

Vélo
Sofia et Corinne (Dalhi et Catherine sont hors cadre)

Un peu plus tard, la pluie ne nous a pas empêchés d’aller nous promener en vélo avec la superbe bicyclette de Sofia et Dalhia avec leur maman Catherine.

 

Mains

Pied

Corinne

Pied
Main et pieds…

En après-midi, les amies parties, nous nous sommes amusés à faire des empreintes de mains et de pieds avec Jules. La séance s’est bien entendu terminée par un « body painting » presque intégral de Corinne.