Jeudi après-midi, le soleil inonde le salon

Corinne, 10 février 2011

Au son du dernier album de Pierre Lapointe, Seul au piano, je donne le biberon à ma petite. Le soleil inonde le salon. Elle est collée sur moi. Je suis seul avec elle, une demi-journée sur deux. À tour de rôle, Marie-Pierre et moi prenons une demi-journée pour travailler sur nos projets. Cet après-midi, c’est au tour de Marie-Pierre, je suis donc seul avec Corinne. Demain, ce sera en avant-midi.

Le soleil se déplace dans la pièce. Corinne bouge, et beaucoup. On s’amuse. Elle rigole.

Le cd joue toujours. Rendu à Moi, Elsie, j’ai eu des larmes aux yeux. Un texte de Richard Desjardins je crois. Ma petite est là près de moi et je remets la pièce qui commence et se termine par ces paroles :

Paraît que ton contrat achève
Tu r’ prends l’avion à l’fin du mois
Écoute un peu, je serai brève
Tu vas m’manquer, pas juste à moi

Je l’ai réécouté une troisième fois et me suis rappelé où et quand je l’ai entendu : c’était au spectacle de Pierre Lapointe, il était seul au piano, à Tadoussac, Marie-Pierre était encore enceinte.

Une pièce magnifique. Un texte bouleversant.

Sur le fleuve St-Laurent

St-Roch-des-Aulnaies, sur la rive sud du St-Laurent, 10 juin 2010
Tadoussac, sur la rive nord, 11 juin 2010

Trois jours sur les rives du fleuve St-Laurent, sur la route du Festival de chanson de Tadoussac, où nous avons assisté au spectacle de Pierre Lapointe.