Tourner une entrevue

Erbil, 4 novembre 2010

Erbil, Irak – Depuis hier, nous tournons et montons en parallèle. Le groupe est divisé en deux. Nous visionnons les rushes et les assemblages au fur et à mesure. Cela nous permet de nous lancer dans de nouveaux exercices.

Aujourd’hui, nous nous sommes donc retrouvés dans ma chambre à pratiquer le tournage d’une entrevue : j’étais l’interviewé, mon traducteur l’interviewer. Ils devaient déterminer un réalisateur, un caméraman et un preneur de son. Chacun sa tâche. Une petite demi-heure de préparation et d’interventions de ma part et moins de dix minutes d’« entrevue » où le cadreur devait faire trois valeurs de plans différents pour permettre le montage.

J’ai terminé la journée bien épuisé. Journée que j’avais d’ailleurs commencé en visionnant plusieurs extraits de films, dont : Irak Fragment, Burma VJ, September 11, Sous la cagoule, voyage au bout de la torture, Chroniques afghanes et bien entendu, quelques clips du projet web PIB.

« Sous la cagoule… » finaliste et « PIB » nominé aux prix Gémeaux

Affiche de film « Sous la cagoule… »

Port-au-Prince – J’apprend que le film de Patricio Henriquez, « Sous la cagoule, voyage au bout de la torture » dont j’ai fait une parti de la direction photo (Afghanistan, Guatemala, Beyrouth, Canada), vient de se mériter le prix Gémeaux de Meilleur documentaire société. Bravo Patricio pour ce film important!

Aussi, le projet de web documentaire de l’ONF, PIB l’indice humain de la crise économique canadienne auquel je participe comme réalisateur sur le terrain et photographe a été nominé dans la catégorie pour meilleur documentaire, affaires publiques Web. Un très beau travail d’équipe toujours en production!

En cette première journée de tempête de neige à Montréal…

Première neige dans le quartier Villeray, Montréal, 9 décembre 2009
Première neige dans le quartier Villeray, Montréal,
9 décembre 2009
… si l’envie vous prend de vouloir sortir, ne manquez pas :
La Ciné-rencontre sur les conséquences citoyennes de la crise économique

« En ligne depuis l’automne, le site documentaire Web PIB, témoigne de l’impact de la crise économique sur la vie des gens. Grâce à une équipe de cinéastes et de photographes qui arpentent les quatre coins du pays, nous sommes amenés à découvrir des parcours de vie inattendus empreints de courage, résilience et persévérance. À partir d’une brève présentation du documentaire interactif, suivra une discussion sur la situation économique actuelle en présence d’invités spéciaux et de quelques artisans du projet.

« Animé par Hélène Choquette, réalisatrice-coordonnatrice du projet PIB

« Bernard Élie – Professeur associé au Département des sciences économiques École des sciences de la gestion de l’UQÀM.

« Fernand Dansereau – Depuis plus d’une cinquantaine d’années, ce cinéaste émérite a façonné une œuvre artistique riche et diversifiée, composée de documentaires et de fictions.

« Carole Laberge – Conseillère budgétaire de l’ACEF du Nord. Un organisme communautaire, sans but lucratif, spécialisé dans les domaines des finances personnelles, du crédit et de la consommation. »

Cette ciné-rencontre aura lieu ce soir à la Cinérobothèque de l’ONF, 1564 rue St-Denis, de 19h à 21h.

*

Si vous préférez rester à la maison… ou faire les deux !
Affiche de film "Sous la cagoule..."

Je vous rappelle que le film de Patricio Henriquez, « Sous la cagoule, un voyage au bout de la torture », Prix Jutra 2009 du meilleur film documentaire, (bande annonce), sera diffusé ce soir sur les ondes de Télé-Québec, à 20 h. dans le cadre de l’émission DOCS PLUS (en rediffusion: jeudi 10 décembre 22 h 30 et samedi 12 décembre 21 h 50).

Le synopsis du film: « Sous couvert de guerre contre le terrorisme, des victimes sont aujourd’hui torturées en toute impunité par des États démocratiques sûrs de leur bon droit. Revenant sur l’historique de la torture et le passé peu glorieux d’une Amérique souvent complice des tortionnaires, le documentaire Sous la cagoule, un voyage au bout de la torture donne un vrai visage à la souffrance et sonne l’alarme face à une nouvelle barbarie qui s’institutionnalise. »

J’invite particulièrement nos politiciens,  dont le Premier ministre M. Steven Harper, le ministres de la Dépense, Peter MacKay, de même que les hauts gradés de l’armée canadienne et tous ceux et celles qui croient encore justifié le recours à la torture dans certaines circonstances – je pense en autre à M Michael Ignatieff – à regarder cet important documentaire.